fbpx

Comment travailler avec un développeur ?

5 étapes ! Vous devez les connaitre et les maîtriser pour travailler avec un développeur de manière efficace. Pour créer l’application web ou mobile qui répond à vos attentes.

Chaque développeur a sa manière de travailler. Sa spécialité. Son langage. Ses outils. Pour vous rafraîchir la mémoire, je vous donc invite à lire l’article dans lequel j’explique comment communiquer avec un développeur 😉

Et que vous ayez choisi une agence, un freelance ou un associé, les étapes pour développer une application web ou mobile sont toujours les mêmes. Il en existe 5 : l’expression du besoin, le design, les développements, les tests et la maintenance.

1. L’expression du besoin, une étape déterminante pour travailler avec un développeur

Vous avez fait votre étude de marché. Vous avez questionné vos clients potentiels et vous savez maintenant parfaitement ce que vous souhaitez. Le hic ? Ce n’est pas vous qui développez la solution. Vous faites en effet appel à un prestataire (agence ou freelance) ou du moins à une tierce personne (qui peut être votre associé par exemple).

Votre objectif est donc que cette personne développe la solution la plus proche possible de votre vision. Qui réponde à vos attentes.

N’oubliez pas que cette personne n’a pas vos connaissances. Vous devez être le plus précis possible. C’est la première étape. Elle est donc extrêmement importante et va conditionner la suite.

Le document à remettre à l’agence ou au freelance est le cahier des charges fonctionnel. Pour éviter les redites, je vous invite à consulter l’article dans lequel j’explique comment rédiger un cahier des charges fonctionnel.

Retenez simplement que l’expression du besoin est l’étape durant laquelle vous structurez vos idées par écrit. Elle doit être complète et précise. Vous devez transmettre votre vision afin que le développeur donne vie à votre idée de manière fidèle.

2. Le design de votre application pour faciliter le travail du développeur

Le développeur peut alors créer des maquettes (ou mock-up). Il s’agit du visuel de votre produit. Des maquettes d’interfaces graphiques. À ce stade là, il ne code toujours rien. Il crée des visuels à l’aide de logiciels ou d’application. L’UX/UI designer est le spécialiste de cette étape 🙂

L’UX désigne l’expérience utilisateur. Le processus permettant d’améliorer la satisfaction des utilisateurs à l’égard d’un produit en améliorant la convivialité, l’accessibilité et l’ergonomie.

L’UI désigne l’interface web. La clarté de la navigation. L’optimisation des parcours. Et la qualité des contenus.

Si vous faites appel à une agence, elle a probablement ce profil en interne. C’était le cas pour l’agence qui a développé la première version de l’application Easy Lunch. Une UX/UI designer a travaillé sur les visuels des différents écrans de l’application et les a transmis aux développeurs.

Nous travaillons actuellement sur une deuxième version. Et nous avons cette fois-ci embauché un stagiaire en design pour les maquettes. Nous les transmettrons ensuite à notre développeur.

Si vous faites appel à un freelance, il doit normalement avoir des notions en UX/UI design. Sinon, il doit au moins avoir des partenaires dans ce domaine.

Vous pouvez également faire les maquettes vous-même et les transmettre ensuite au développeur. Voici des outils que vous pouvez utiliser :

Ce site dresse une liste de 18 outils gratuits pour faire des maquettes d’interface graphiques.

Faire des maquettes est très rapide. Donc si elles ne conviennent pas, vous pouvez les modifier facilement. Par contre, développer prend plus de temps. Si vous vous apercevez donc au bout de plusieurs mois que le résultat ne correspond pas à ce que vous attendiez, alors il faudra tout recommencer. Ne sautez donc surtout pas cette étape du design.

3. Les développements de votre application, le coeur du travail du développeur

Une fois que vous êtes d’accord avec votre développeur sur les maquettes, il n’a plus qu’à développer l’application web ou mobile. Concrètement, il va rendre fonctionnelles vos maquettes.

Je ne rentre pas dans les détails sur la manière dont le développeur code l’application. Si vous souhaitez plus d’informations, je vous invite à lire l’article sur la manière de communiquer avec un développeur (lien au début de cet article). Ça fait beaucoup de liens aujourd’hui 😉

Sachez simplement que c’est l’étape la plus longue pour le développeur. Et plus vos maquettes seront précises et complètes, plus votre développeur gagnera du temps.

4. Les tests de votre application pour évaluer le travail du développeur

Après plusieurs mois de développements informatiques (ou moins et c’est tant mieux pour vous), il est temps de tester le produit. En effet, dans un monde idéal, tout est parfait. Mais ce n’est jamais le cas 😉

Déjà, le développeur a le nez dans le guidon donc il y aura forcément des bugs ou des cas de figure qu’il aura oubliés de traiter. C’est donc votre rôle de tester l’application de fond en comble.

Ensuite, vous allez également changer d’avis sur certaines fonctionnalités ou détails de l’application. Vous allez donc demander au développeur des modifications.

Vous devez donc prévoir une période de test durant laquelle vous allez opérer plusieurs aller-retours avec votre développeur. Je ne l’ai pas précisé mais ce sera également le cas durant la phase de développement.

En effet, le développeur s’apercevra de points qui ne seront pas clairs (ou alors impossibles à mettre en place) et il sera nécessaire d’effectuer des modifications.

Vous pourrez également être amené à trancher sur des points qui sont plus longs que prévus à mettre en place. Serez-vous prêt à ce que les développement soient retardés et coûtent plus chers ? Ou préférerez-vous abandonner cette fonctionnalité ?

5. La maintenance de votre application pour avoir un produit fiable

Vous avez lancé votre produit. Vous devez néanmoins prévoir une maintenance en cas de bugs. Ou si vous souhaitez apporter des petites améliorations. Attention, je vous invite à bien distinguer maintenance et SAV si vous avez recours à un prestataire.

Si un bug apparaît alors qu’il faisait partie des fonctionnalités prévues dans votre produit, vous êtes en droit d’attendre du développeur qu’il corrige l’anomalie « gratuitement ». Il s’agit donc d’un SAV.

Par contre, si vous demandez à votre développeur d’apporter une modification ou une amélioration non prévue initialement, vous êtes alors dans de la maintenance.

Je ne suis pas en mesure de vous indiquer des tarifs pour la maintenance car nous n’y avons pas eu recours. Par contre l’agence a été très professionnelle et a assuré un SAV pour les bugs.

De toute façon, une fois que votre premier produit sera lancé, sachez qu’il y aura toujours du travail pour votre développeur. Soit il corrigera les bugs. Soit il effectuera des modifications. Ou des améliorations. Ou alors il développera carrément la deuxième version de votre produit.

Avec Easy Lunch, nous avons connu une période de 5 mois sans développeur. Et c’est très handicapant quand vous avez une start-up 😉 5 mois sans amélioration, c’est une éternité pour une start-up !

Je vous conseille donc de chercher le plus rapidement possible un développeur si vous êtes passé par un prestataire pour la première version de votre produit. Que ce soit un associé, un freelance ou un stagiaire 🙂

À retenir

Travailler avec un développeur n’est pas compliqué quand on sait comment s’y prendre. Mais quand on ne connait pas la méthodologie, on peut vite se disperser et faire n’importe quoi. Maintenant que vous avez les bons outils, utilisez-les !

C’est très simple : formulez votre besoin de manière précis, créez les maquettes, développez, testez et maintenez votre produit !

Si vous avancez dans cet ordre, il ne vous arrivera pas grand chose 😉

Voyez-vous d’autres étapes que j’aurais oubliées ? Avez-vous des conseils pour travailler avec un développeur sereinement ? Faites partager à toute la communauté 🙂

À bientôt

RECEVEZ GRATUITEMENT LE GUIDE "LES 6 ÉTAPES POUR CRÉER SON APPLICATION MOBILE SANS CONNAISSANCES INFORMATIQUES"

Apprenez comment tester une idée rapidement, bien vous entourer et créer le bon produit à moindre coût !

Laisser un commentaire

Fermer le menu